Recherche de témoignages

9 mars 2009

Je recueille tous les témoignages des aberrations liturgico-pastoralo-canoniques en France pour les transmettre à une autorité qui les publiera dans un « compendium » et le transmettre Sa Sainteté à qui on cache bien des choses.

Ce témoignage restera anonyme bien entendu.

Transmettre à cdsaints[chez]hotmail[point]fr

Pour la plus grande gloire du bon Dieu et le Salut des âmes.

Merci !

Je vous fais partager un exemple de témoignage, dans un soucis d’anonymat j’ai enlevé quelques détails :

Célébration Eucharistique lors du centenaire du scoutisme à Xxxx

Avertissement : le premier qui me dit qu’il n’y a pas d’Eglise de France, je lui ris au nez.

Dans le cadre du centenaire du scoutisme, les cadres locaux des mouvements scouts fidèles à l’Eglise de France (Scout et Guide de France, Scout Unitaire de France, Scout d’Europe) ont tenus à se réunir pour célébrer ça.

J’étais à l’époque Assistant Chef de Troupe chez les Scouts d’Europe, pour rendre service, car ils avaient besoin de chefs.

Puisque ces mouvements se disent Catholiques, pour fêter ça, il convient de faire dire une Messe, pardon, une Célébration Eucharistique. Ce terme moderne et hype est très bien choisi, comme vous pourrez le constater.

Nous allons passer sur les détails de cet « œcuménisme » à sens unique où l’on s’adapte sans concession de l’autre partie : orchestre dirigé par un scout de France allumé, pas de gants blancs pour le baussant (Drapeau de la Troupe) pour pas choquer ces scouts de France qui ont déjà dû faire un effort énorme en acceptant de nous laisser faire la fête du scoutisme avec eux …

L’autre concession concerne le rite. Certes, je suis, entre autre, fermement attaché au rite Tridentin (Missel de Saint Pie V), mais la célébration du centenaire n’était pas non plus le rite Paul VI proposé par le Concile Vatican II. C’était une célébration faite au nom de Vatican II (comme revendiqué par ces fidèles), au nom d’une hypothétique liberté liturgique…

Passons toutes les niaiseries habituelles. (Mise en scène catastrophique, infantilisante et ne se prêtant pas à faire entrer les âmes dans les dispositions nécessaires à l’assistance à la Sainte Messe)

Entrée de monseigneur l’Evêque, escorté par des servants de Messe des trois mouvements et … de tout sexe. (Ca ne choque plus beaucoup de monde aujourd’hui, mais ce n’est toujours pas autorisé par l’Eglise Catholique Romaine, l’Eglise de France le tolère.) Déjà nous pouvions noter que les genoux ont oubliés l’antique respect du à un Evêque. Le meilleur reste à venir.

Pour faire vite s’en est suivit un concours inter-mouvement de bruit, ceux qui gueulent le plus fort, singeries, hélicoptère avec le foulard, applaudissements, rires qui n’a cessé de croitre avec l’avancement de la célébration Eucharistique… Nous n’étions plus dans une église, nous n’étions plus en train d’être témoin du renouvellement non sanglant du Sacrifice de Notre –Seigneur Jésus Christ, Rédempteur, mort pour notre Salut sur la Croix.

Les louveteaux (7-12 ans) avaient remis leur béret, ils avaient sans doute oubliés qu’ils étaient à la Messe, dans la maison du Bon Dieu.

Pour le plus grand plaisir du ministère et de l’encadrement scout.

En rangeant les chaises, nous avons trouvé Notre-Seigneur, caché (je n’exagère pas) dans un enchevêtrement métallique, sculpture moderne, dans un coin de l’église.

Je dois tout de même rendre hommage à mes scouts, qui, se raccrochant à leurs chefs, ont su se garder de participer à ce sacrilège.

Au nom d’une « fraternité scoute » on peut imaginer sacrifier le cérémonial d’un mouvement scout, et ses symboles, mais peut-on sacrifier la Sainte Messe ? Tout est une question d’une échelle de valeur.

« Quand la Messe aura été renversée, je pense que nous aurons renversé toute la papauté» (Luther, Traité contra Henricum).

Une Réponse to “Recherche de témoignages”

  1. Beatrice Klenik Says:

    Bonjour,

    Je ne sais pas si cela peut vous interesser, mais avec mes amis nous avons ete choques par l’affiche pour appeler au denier du culte

    http://catholique-nancy.cef.fr/spip/-Denier-de-l-Eglise-

    Dommage que nous en arrivions la.. quand les eglises etaient pleines, les Eglises n’avaient pas besoin d’investir dans des ‘affiches publicitaires,

    En Jesus par Marie, BK


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :